www.leuck.fr
Accueil > Entreprise & services > Cheminées à Foyer Ouvert ou Fermée

Cheminées à Foyer Ouvert ou Fermée

Du sur mesure...

Réalisation traditionnelle du Tailleur de Pierre, la cheminée (et le barbecue) reste l'élément essentiel et le plus fréquent de nos réalisations.

Nous pouvons vous proposer des créations sur mesures, originales et exclusives .

Nous vous proposons également toute une gamme de récupérateurs de chaleur, d'inserts, de foyers fermés  et d'accessoires pour votre confort et vous permettre de profiter en toute sécurité de la joie d'un feu de bois.

Choisir son bois…

C’est avec un bon bois que l'on obtient les meilleures performances !

De préférence, choisissez des bois qui donnent de bonnes braises et par conséquent tiennent le feu : le CHARME et le CHÊNE sont les meilleurs, le FRÊNE, l'ÉRABLE et le BOULEAU perdent 8 à 11 % de pouvoir calorifique par rapport à l'ORME 16 % et le HÊTRE 20 %.

Le SAULE, le TILLEUL, le PEUPLIER et le MARRONNIER chauffent peu ; à titre indicatif le PEUPLIER chauffe deux fois moins que le CHÊNE.

Il est conseillé d'éviter le SAPIN, le PIN et tous les résineux en règle générale, leur pouvoir calorifique est moyen, 30 % de moins que le CHARME, mais surtout leur résine provoque un goudronnage rapide.

A éviter absolument : tous les bois traités, poutres de chemin de fer, poteaux téléphoniques, poutres de mines, etc. qui risquent de provoquer des émanations toxiques et d'encrasser fortement la cheminée.

Le bois trop humide endommage l'installation et le conduit de fumée.

Le pourcentage d'hygrométrie du bois utilisé devra être inférieur à 18 % pour les quartiers et 20 % pour les rondins, soit 2 ans de séchage au moins en général et entreposé à l'abri dans un endroit ventilé.

Un bois avec une hygrométrie importante non seulement ne chauffe pas malgré les flammes jaunes importantes et dure peu de temps.

Il est par exemple courant de voir du bois à 50 % d'hygrométrie, dans ce cas vous ne disposerez d'une part que de la moitié du bois en combustible réel et, d'autre part, l'évaporation de l'eau contenue dans le bois crée un abaissement de température par, suivant le principe physique naturel du passage de l'état liquide à l'état gazeux. 

Nous écrire

Les champs indiqués par un astérisque (*) sont obligatoires